Agenda

Rencontres muséo IDF – « Quels liens entre recherche et création en institution : musées, résidences, tiers-lieux »

[Illustration : Bourgoin, Marie Désiré. 1877. Atelier de sculpture de Sarah Bernhardt. Musée de la Vie romantique. Collections en ligne Paris Musées]

Commissariat : Marie Buisson et Lina Uzlyte

Lors des trois séances de ce cycle, nous proposons de centrer notre regard sur les projets reliant la recherche et la création portés par les institutions. Nous souhaitons ainsi ouvrir le débat en rapprochant et en discutant les cadres de l’action menée autour de recherche, de la création, de la conception et de la diffusion. Nous proposons d’aborder ce questionnement à travers les trois thématiques suivantes :

  • comment passe-t-on de l’atelier personnel à l’exposition publique, du studio au musée, de la production in-situ à l’acquisition publique ?
  • les lieux de création et de recherche comme développement d’un environnement partagé et collaboratif à l’image des résidences ;
  • Enfin, au-delà du cadre institutionnel, la diversification des lieux de création.

De l’atelier au studio

26 octobre 2021

Intervenant.e.s :

  • Océane Sailly, doctorante à l’université Paris III – Sorbonne Nouvelle.
  • Anne Horvath, chargée de recherche et commissaire d’exposition au Centre-Pompidou Metz
  • Victoria Comune, studio manager – direction de projets artistiques
  • Alia Zaal, artiste et commissaire d’exposition

A la fois vu comme l’antre de l’artiste et comme lieu de création source, l’atelier peut également symboliser le cœur de l’œuvre en devenant lui-même lieu d’expositions, puis musée. Néanmoins, l’atelier peut-être source de reconsidérations et de critiques, desquels les artistes souhaitent s’éloigner au profit de l’in-situ. Pourtant, le tournant du XIXe siècle invite de nombreux artistes à s’émanciper au sein d’ateliers, qui peuvent alors devenir ateliers-studios, voire ateliers-entreprises, au sein desquels l’artiste est accompagné par des collaborateurs et salariés au nombre variable.



La création in-utero : les résidences d’artistes

30 novembre 2021

Intervenant.e.s

  • Catherine Kirchner-Blanchard, doctorante à l’université Paris III – Sorbonne Nouvelle.
  • Bruno Huisman maire de Valmondois , à l’initiative de la Villa Daumier qui depuis 20 ans accueille des expositions et des artistes en résidence.
  • Elise Jouvancy secrétaire générale d’Arts en résidence – Réseau national.

Des tensions émergent et provoquent un éclatement du paysage. Liées à une collectivité, à une institution privée ou publique, les résidences d’artistes sont disséminées sur le territoire national et international. Dédiées à la création et à la recherche, elles ont pour ambition de créer un cadre de travail stimulant, disposant de moyens techniques, financiers et humains adaptés aux activités des résidents. Néanmoins, nous pouvons nous demander s’il existe une sorte de dépendance entre les artistes et ces institutions, ces dernières s’engageant et portant leur travail au devant des regards publics – expositions, diffusions et (re)connaissance des politiques publiques territoriales.


Les tiers-lieux : une alternative au cadre institutionnel ?

14 décembre 2021

Intervenant.e.s

Pour des raisons financières, éthiques ou techniques, nombre d’artistes ressentent le besoin d’habiter les lieux dits « libres », non clairement identifiés car non institutionnalisés. S’ils sont avant tout espaces de recherche et de création, pouvant mener à des collaborations et ayant davantage des impacts locaux et à courte échelle, ils sont aussi souvent des lieux de diffusion publique engagés. Ce sont des fablabs, les garages solidaires, les friches, les souterrains, les maisons de services au public, soit 1800 espaces physiques recensés en 2018 et soutenus par le ministère dela Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales en tant que lieux de “faire ensemble”. Le contexte politique, institutionnel et économique favorable encourage ce fonctionnement jusqu’à la création d’un nouveau diplôme universitaire par l’université Paris Est et nombreuses structures professionnelles. Cette professionnalisation des milieux alternatifs ne se fait pas sans tensions. Notamment celles qui reposent sur des enjeux de légitimité. Lors de la troisième et dernière session du premier cycle  portant sur la relation entre la recherche et la création en institution nous nous poserons la question : quel travail est stimulé alors par le biais de ces lieux, des occupations temporaires,  spontanés et tiers ? Autrement dit, de quoi nous parlent les squats d’artistes ? Avec un objectif d’identifier les problématiques issues des stratégies de fonctionnement des tiers-lieux dans un secteur de l’exposition, notamment dominé par les actions institutionnelles et les politiques publiques.

1 réflexion au sujet de “Rencontres muséo IDF – « Quels liens entre recherche et création en institution : musées, résidences, tiers-lieux »”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s