Agenda

Rencontres muséo Paris – « Les musées à l’heure de l’urgence environnementale »

[Photographie : Albert Kahn, Auguste Léon. « Suisse, le glacier du Mont Rose ». 12 juillet 1912. Musée départemental Albert Kahn, collections en ligne]

Commissaires du cycle : Diane Drubay, Laurence Perrillat et Julie Botte

Face à l’interdépendance des crises que nous vivons, qu’elles soient sociales, environnementales, climatiques et de la biodiversité, il devient crucial que les politiques et pratiques muséales aient un impact sur notre futur. L’ambition de ce programme de trois rencontres est de donner des clés de compréhension et d’activation de projets faisables et durables. Nous débuterons avec un état des lieux des différentes portes d’entrée de la transition écologique, puis nous pencherons sur le cas précis des expositions temporaires et comment l’économie circulaire nous permet d’alléger l’une des activités principales des musées, et enfin, comment la nature inspire les artistes tout autant que les professionnels des musées. 


Comment s’engager pour la planète ?

27 avril 20201 – 18h-20h – en ligne

Comment s’engager dans une démarche plus durable ? Comment lancer son musée dans une transition écologique aujourd’hui cruciale pour s’assurer un avenir meilleur ? Il existe plusieurs portes d’entrée, et elles sont toutes bonnes. Que la transformation passe par un changement au niveau individuel ou systémique, à travers un nouveau vocabulaire ou de nouvelles pratiques, à des fins régénératives, artistiques ou activistes, s’engager pour la planète c’est avant tout célébrer le changement.

Intervenant.e.s :

  • Laurence Perrillat, Les Augures ;
  • Aude Porcedda, Professeure adjointe du Département d’études en loisirs, Université du Québec à Trois-Rivières.

S’inspirer de l’économie circulaire pour monter son exposition

25 mai 2021- 18h-20h – En ligne

Connaissez-vous le vrai coût d’une exposition temporaire ? Que ce soit à travers la scénographie, les transports d’œuvres et des équipes, les fournisseurs ou matériaux utilisés, appliquer une approche circulaire sur la production des expositions temporaires et itinérantes est crucial pour réduire l’impact environnemental des musées.

Intervenant.e.s :

  • Alice Bonnot, commissaire d’expositions et fondatrice Villa Villa (Portugal);
  • Sylvie Bétard, co-fondatrice de la Réserve des Arts, de l’Upcyclerie et Les Augures (France).

Nature et planète : en parler, l’exposer, s’en inspirer

29 juin 2021- 18h-20h – En ligne

Nous parlons de crise environnementale mais savons-nous parler de la nature et de la planète ? La connaissons-nous assez pour pouvoir imiter ses principes et comment régénérer au lieu de consommer ? Comment faire pour que les musées deviennent ces caisses de résonance des défis sociaux et environnementaux, incarnent des principes de la nature dans leurs pratiques, valorisent artistes engagés lanceurs d’alerte, offrent une plateforme de discussion et de débats pour inspirer le changement ? 

Intervenant.e.s :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s