Rapports de recherche

L’usage de la borne d’écoute par conduction osseuse Losonnante par les publics déficients sensoriels dans les lieux de patrimoine. Phase 1 : Enquête de préfiguration.

[ Illustration : Hugo Charlemont, Salon des Ohrenarztes Hofrat Dr. Adam Politzer, 1880–1890, Musée de Vienne, Inv.-Nr. 48625, CC BY 4.0, Foto: Birgit und Peter Kainz, Wien Museum ]

2022, Losonnante

Type de projet

  • Évaluation de dispositif de médiation culturelle ;
  • Enquête qualitative exploratoire ;
  • Analyse et production de pistes de réflexion.

 

La problématique et le projet

Compte tenu de l’implication corporelle et sensorielle permise par l’outil proposée par Losonnante, la question de son usage par des publics en situation de handicap se pose de manière évidente. Ces questionnements sont exprimés à la fois par les porteurs du projet, mais aussi par leurs interlocuteurs et interlocutrices au sein des établissements muséaux. Les porteurs du projet ont donc fait appel à Mêtis pour mieux comprendre les possibilités d’appropriation de l’outil par les publics en situation de handicap sensoriel.

Mêtis a donc mis en place un protocole d’enquête en deux phases : une première phase à caractère exploratoire – dont les résultats sont présentés ici – suivi d’une deuxième phase d’enquête plus approfondie.

 

Partenaires

Losonnante ; Association La Miete (Villeurbanne).

 

Livrables

  1. Rapport : État des lieux théorique et résultats de l’enquête

 

Équipe

  • Cindy Lebat

Pour en savoir plus

Consultez le site de Losonnante

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s