Compte rendu de Rencontre, Vidéos

Rencontre muséo Paris : Musées en crise : résilience et conflits armés.

[Image : Allouard, Edmond. L’incendie de la Comédie française, le 8 mars 1900. Vers 1900. Musée Carnavalet. Collections en ligne Paris Musées]

Captation vidéo de la 3e Rencontre muséo de Paris du Cycle « Musées en crise » avec Yann Brun, Cristina Menegazzi et Zoé Vannier.

Rencontre organisée par Viviana Gobbato.

Réparer, remémorer, reconstruire à la suite des conflits armés, des guerres, du terrorisme. Comment les musées et les sites patrimoniaux peuvent-ils faire preuve d’une politique de résilience ? Quel est ce nouveau rapport au patrimoine, aux communautés et à la mémoire ?

Les invités s’expriment sur la capacité des institutions culturelles et des musées à faire preuve de résilience : la reconstruction physique (protection des ruines, réhabilitation du musée, recherche des œuvres volées) ; la reconstruction territoriale (lien avec les communautés) ; et la reconstruction identitaire (mémoire, réappropriation, communication).

Yann Brun est conseiller sûreté de l’archéologie et des archives, expert en Protection des entreprises et en Intelligence économique – Mission de la sécurité, de la sûreté et de l’accessibilité à l’Inspection des patrimoines, Ministère de la culture et de la communication

Cristina Menegazzi est titulaire d’un doctorat en gestion des risques de catastrophes du patrimoine culturel à l’université de Viterbo-Rome, en Italie (2010), et conservatrice du patrimoine avec une expérience mondiale. De 2014 à 2018, elle a été responsable du projet financé par l’Union européenne sur la sauvegarde d’urgence du patrimoine culturel syrien, au bureau de l’UNESCO à Beyrouth. Depuis décembre 2020, elle est coordinateur de la culture et du patrimoine à l’AICS-Islamabad, l’Agence italienne pour la coopération et le développement.

Zoé Vannier est doctorante, École du Louvre/ Paris 1 Panthéon Sorbonne, son sujet de thèse porte sur « La préservation et la réhabilitation des musées nationaux de Beyrouth et Kaboul en temps de conflits armés » sous la direction d’Ariane Thomas, conservatrice des collections mésopotamiennes au musée du Louvre, de Michel Al-Maqdissi, collaborateur scientifique au musée du Louvre et de Pascal Butterlin, professeur d’archéologie orientale à Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s