Compte rendu de Rencontre

Intervention « Le musée inclusif », par Anne Gemeinhardt.

Gemeinhardt, Anne

[Image : Maître au pignon, Rinceaux, 15e siècle, Petit Palais, musée des Beaux-Arts de Paris, Collection en ligne, Paris Musées]

Présentation de Anne Gemeinhardt, directrice des publics, musée historique de Francfort (Allemagne): le musée inclusif. Cette intervention a eu lieu dans le cadre du colloque « Musées pour tous, musées pour chacun : comment penser des politiques de publics inclusives ? », qui s’est tenu le 5 juin 2019 à l’université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, organisé par l’association Mêtis, en collaboration avec Tactile Studio.

Anne Gemeinhardt commence son intervention par le rappel de l’objectif qui l’anime : rendre le musée plus inclusif. Elle poursuit :

Le musée historique de Francfort est un musée municipal. Inauguré en 1878, il est en outre le plus ancien de la ville. Il présente ses collections sur près de 6000 mètres carrés.

L’exposition permanente est sur le thème « Francfort à l’époque / Francfort aujourd’hui ».

Dès 1972, la question de l’accès des publics était déjà posée, et le musée était alors déjà surnommé « musée pour tous ». Il a été dès lors pensé en opposition à l’élitisme souvent traditionnel dans les musées. Aujourd’hui, l’objectif reste le même : créer un musée au service de tous les citoyens, quelles que soient leurs origines sociales. Pour autant, cet objectif n’est pas encore atteint aujourd’hui.

A la réouverture, 3 objectifs principaux:

• Refléter la diversité de la ville de Francfort. En effet, l’immigration est dans l’ADN de la ville. Aujourd’hui, Francfort est la ville la plus diversifiée d’Allemagne.

• Favoriser la participation des visiteurs. Le musée en tant que gardien du patrimoine doit également inclure une participation de tous les visiteurs. Ils doivent devenir des utilisateurs du musée. «La nouvelle muséologie» nous a inspirés, autour des concepts clés de co-création, de musée ouvert, etc.

• Offrir à tous les utilisateurs un choix plus judicieux (mot-clé: inclusion).

Présentation du concept du musée: L’idée centrale est de créer un lieu dans lequel tout le monde est le bienvenu. Nous ne voulions pas ajouter de dispositifs pour les personnes handicapées, mais nous voulions inclure tout le monde dans le cœur de l’exposition. Traditionnellement, la vue est centrale dans les musées. Néanmoins, nous avons eu de longs entretiens avec des déficients visuels, afin de connaître leurs besoins. Ainsi, nous avons introduit de nombreux éléments tactiles dans tout le musée. Au début, ma demande de pouvoir toucher des objets historiques était impensable pour certains conservateurs.

Une collaboration avec «Tactile Studio» a été initiée, afin de créer de nouveaux objets pour les malvoyants. Ces installations sont aujourd’hui très appréciées non seulement des personnes handicapées, mais de tous les visiteurs.

Nous avons également mis en place une visite audio-guidée sous forme de dialogue entre deux personnes pour malvoyants sans devoir utiliser de GPS. Le guide audio est vraiment important pour la transmission de l’information au public.

Conclusion: Nous voulons donner une place à la pluralité des voix des habitants de Francfort dans notre musée. Nous voulons qu’ils soient acteurs du musée. Les dispositifs inclusifs ne sont pas conçus uniquement pour les personnes handicapées, mais pour tout le monde.

Consultez la présentation de Anne Gemeinhardt.

Le site internet du musée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s