Vidéos

Voyage au centre de la thèse n°1 : Cindy Lebat.

Lebat, Cindy

[Image : Adolphe-Léon Willette, “A la pensée”. Enseigne de la maison Henry, autrefois rue du Bourg-Saint-Honoré, vers 1900, Musée Carnavalet, Collection en ligne, Paris Musées]

Cette vidéo inaugure la série de vidéos Voyage au centre de la thèse avec Cindy Lebat qui a soutenu le 5 juillet 2018 sa thèse intitulée « Les personnes en situation de handicap sensoriel dans les musées: réalités d’accueil, expériences de visite et trajectoires identitaires » (sous la direction de François Mairesse, Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3).

Les membres du jury de soutenance:

Alain Blanc (rapporteur), Professeur des Universités, Université Grenoble Alpes

Joëlle Le Marec (rapporteuse), Professeur des Universités, Université Paris 4-CELSA

François Mairesse (directeur), Professeur des Universités, Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3

Bruno Péquignot (président du jury), Professeur émérite, Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3

Résumé de la thèse

Cette thèse présente les modalités d’expérience muséale proposées aux visiteurs déficients visuels et auditifs. Elle expose pour cela à la fois les dispositifs d’accueil et de médiation culturelle des musées, leurs discours sur l’accessibilité et la différence, mais aussi la réception et l’expérience vécue par ces visiteurs. À partir d’un travail de terrain mené dans des établissements muséaux d’Île-de-France et auprès d’individus en situation de handicap, il s’agit d’abord de montrer comment ces institutions structurent et révèlent le traitement social du handicap. Les processus sociaux assignant une place et une identité sociale y étant fortement perceptibles, le musée est pris comme cadre d’analyse et de compréhension des trajectoires identitaires des personnes en situation de handicap. Plus encore, le dispositif muséal conditionne aussi le rapport sensible à l’environnement, notamment par le biais des outils de médiation culturelle. Il contribue en conséquence à imposer une image de soi, et à structurer la carrière de visiteur. En outre, cette recherche souligne la capacité des individus à s’emparer de ces éléments pour élaborer leurs propres trajectoires identitaires. Ainsi, la responsabilité portée par l’institution muséale est mise en évidence, puisqu’elle participe à la construction des identités sociales et des modalités d’être au monde des visiteurs en situation de handicap.

La thèse n’est pas disponible en ligne, car elle est actuellement en préparation de publication aux Presses Universitaires de Grenoble.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s