Andreacola, Florence

Dernières publications:

2020. « Renouveler l’analyse de l’expérience culturelle des visiteurs de musées grâce à l’intelligence artificielle ? » In: M.-S. Poli, Chercheurs à l’écoute. Méthodes qualitatives pour saisir les effets d’une expérience culturelle. Québec : PUQ.

2020. « Musées et mondes numériques », Culture & Musées, 35.

2019. «Les données d’internet : le sens d’un corpus d’images numériques par la prise en compte de son contexte informatique de production », p. 159-171. In: S. Anquetil, C. Duteil-Mougel et V. Lloviera, Le sens des données. Statut du corpus et herméneutique à l’aune des humanités numériques, Paris : L’Harmattan.

avec Poli, M.-S., (2017). « Étudier les pratiques culturelles à l’ère du numérique. Géographie des protocoles, réflexivité outillée et données contextuelles » In: Contextualisation digitale. JIMIS, 3.

Biographie

Florence Andreacola est maîtresse de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’Université Grenoble Alpes, et membre du Groupe de recherche sur les enjeux de la communication (Gresec). Ses travaux portent sur la place du numérique au musée, l’expérience de visite dans le contexte numérique et les méthodologies de la recherche interdisciplinaire entre sciences humaines et sociales, et informatique. À ce titre, elle est responsable scientifique du projet de recherche « IRS IDEX-Imanum » qui s’intéresse aux images produites par les visiteurs de musées et diffusées sur Internet. Elle enseigne les théories de l’information et de la communication, l’écriture pour les médias numériques et la culture numérique dans le DUT « Métiers du multimédia et de l’Internet » de l’Université Grenoble Alpes. Elle est référente scientifique pour la formation professionnelle de l’OCIM sur les liens entre réel et virtuel au musée.

Intervention

La participation au musée en temps de Covid : compromise ou réinventée

30 mars 2021

Cycle de Rencontres muséo Paris « La participation au musée »

Article