Monbaron, Joana

Dernières publications:

avec A. Ivanov. 2018. « Creating Circumstances for an Institutional Pedagogy: Notes on Tracings Out of Thin Air« , Research in Arts & Education, 2, p. 57-73.

avec S. Girel. 2020. « Les Archives Invisibles : révéler les récits habitants au cœur d’une Biennale« , L’Observatoire des politiques culturelles, 56(2): 74, p. 75-77.

Biographie

Joana Monbaron a une formation académique classique en histoire de l’art (Université de Genève, séjour à l’Université d’État de Saint-Pétersbourg, Université de Manchester). Approchant de manière critique les structures des institutions culturelles et la manière dont elles façonnent la production du savoir légitime, elle s’intéresse au potentiel troublant et transformateur de projets de médiation situés dans (et à partir du) monde de l’art contemporain qui reconsidèrent les catégories culturelles et politiques, souvent avec (et à partir) des savoir-faire marginalisés.

De 2015 à 2018, elle a développé avec Alexander Ivanov « Tracings Out of Thin Air », un programme de recherche collective abordant les conditions complexes de la norme, de la capacité et de la dépendance dans l’art en collaboration avec des artistes résidant dans un établissement médico-social fermé à Saint-Pétersbourg. Joana a également donné des conférences et conçu des projets pour divers festivals d’art, universités et biennales en Russie et a été co-curatrice du département de « déséducation » au Musée d’art contemporain Garage à Moscou, une structure consacrée à l’étude du rôle joué par l’éducation et la médiation dans les institutions culturelles.

En 2018, elle a conçu une approche générale de la médiation et de l’interprétation pour la première Biennale d’art contemporain de Riga. Elle a ensuite supervisé la recherche de terrain précédant la programmation artistique de la 13e édition de la Biennale européenne Manifesta à Marseille. Cette recherche, devenue recherche-action, a été le socle du programme d’éducation et de médiation de Manifesta 13 à Marseille en 2019-2020. Rebaptisé Le Tiers Programme, cet ensemble de projets interdépendants insistait sur la multiplicité radicale des savoirs locaux.

Enfin, Avec Yana Klichuk et Alina Belishkina, elle est l’une des curatrices invitées du Symposium du second Forum des Pratiques Curatoriales organisé par le Centre National d’Art Contemporain à Saint-Pétersbourg (NCCA) en 2020. Intitulé « Educational U-turn. Who else is producing knowledges in culture? » le symposium proposait de réaborder les relations inextricables mais inégales entre pratiques curatoriales et éducatives/de médiation dans les institutions culturelles contemporaines (symposium.curatorialforum.art/en).

.

.

.


Intervention

Art contemporain et projets de territoire

8 juin 2021

Cycle de Rencontres muséo PACA « Le territoire au prisme des musées, des arts et des patrimoines«