Compte rendu de Rencontre

Le musée en ligne: entre communication et médiation.

Couvreur, Jean-Thibaut

[Image : Jacques ou Simone Derome, Couchant sur Parmelan / Annecy / 8.70, 1970, Musée Nicéphore Niepce, Chalon-sur-Saône ]

Le 28 mai dernier s’est tenue la Rencontre muséo sur les sites web de musée. Nous nous sommes interrogés sur la mission de médiation que ces sites pouvaient inclure. Découvrez dans cet article la présentation de Jean-Thibaut Couvreur, présent en tant qu’incubé de Créatis notre partenaire des Rencontres muséo. Jean-Thibaut est incubé à Créatis dans le cadre d’une résidence de recherche financée par Google (Google Fellowship 2019) et mène une recherche sur les visiteurs en ligne dont les résultats seront disponibles en juin 2019.

L’intervention est structurée autour de quatre questions principales dont les résultats préliminaires sont exposés aujourd’hui:

Le site web du musée: un déclencheur de visite?

A quel moment le visiteur consulte-t-il le site web du musée?

A quels usages le site web du musée répond-il?

Les portails de collections sont-ils réservés aux spécialistes?

Le site web du musée: un déclencheur de visite?

La première question posée par cette recherche est l’influence de chaque canal de communication sur le désir et la pratique de visite d’un musée. Il ressort que le principal canal est le bouche à oreille ou la recommandation personnelle et l’affichage dans un espace public. Le site web de musée n’est pas de manière significative un « déclencher de visite ». Il n’est même pas le levier digital le plus puissant puisque les réseaux sociaux et les guides de sorties en ligne apparaissent comme plus importants.

Le profil des visiteurs motivés par la consultation du site web sont plus jeunes et légèrement plus diplômés que la moyenne des visiteurs interrogés (qui est de 42 ans avec 77% diplômés d’un Bac+2 ou plus).

A quel moment le visiteur consulte-t-il le site web du musée?

Le site web des musées sont selon cette enquête consultés en grande majorité en amont de la visite afin de la préparer. Il est aussi intéressant de noter qu’une frange non-négligeable ne consulte pas du tout le site de l’institution.

A quels usages le site web du musée répond-il?

Les réponses aux questions portant sur les usages des sites web montrent que ces derniers sont consultés surtout pour les informations pratiques, répondant davantage à un besoin d’information sur les modalités d’accès et/ou l’actualité des musées plutôt que d’un besoin de consulter les collections.

Les différents profils des réponses aux usages montrent aussi que les utilisateurs de billetterie sont plus jeunes et plus diplômés que la moyenne des répondants alors que les utilisateurs des rubriques dédiées aux collections sont moins diplômés que la moyenne (en grande majorité, il s’agit d’étudiants).

Les portails de collections sont-ils réservés aux spécialistes?

Les résultats sur les portails de consultation des collections sont particulièrement éloquents: 40% des répondants affirment ne jamais avoir consulté aucun portail de collection. Les utilisateurs se révèlent légèrement plus jeunes que la moyenne des répondants.

Téléchargez la présentation complète de Jean-Thibaut Couvreur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s